Déshumidificateurs d’air industriels à condensation

DESCRIPTION

Le procédé de déshumidification de l’air par condensation consiste à abaisser la température de l’air au point de rosée correspondant au rapport de mélange recherché par l’intermédiaire d’un échangeur de chaleur. Pour obtenir ce résultat, il est nécessaire de disposer d’un fluide de refroidissement à une température inférieure à celle du point de rosée recherché, la plupart du temps obtenu par un système frigorifique soit externe (refroidisseur d’eau) soit intégré pour les appareils autonomes.

DÉTAILS TECHNIQUES

Ces systèmes peuvent être utilisés de manière optimum pour obtenir un air avec des points de rosée supérieurs à 6°C soit un rapport de mélange supérieur à 6 g/kg afin d’éviter le givrage de la vapeur d’eau condensée et en gardant une bonne performance énergétique.

  • Déshumidificateurs industriels autonomes avec réfrigérant R407C sans danger pour l’environnement
  • Caissons échangeurs alimentés en eau réfrigérée intégrables dans des systèmes de traitement d’air en amont d’un déshydrateur d’air

PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

Principe de fonctionnement déshumidificateur à condensation

Le déshumidificateur DD est composé de différents éléments internes, dans lesquels circule un fluide frigorigène formes permettant de diminuer l’humidité de l’air. L’air humide, préalablement filtré, est refroidi au contact de l’évaporateur ce qui engendre une condensation et un abaissement de l’humidité. L’air est ensuite réchauffé au contact du condenseur, ce qui permet de diminuer la température du fluide frigorigène. Un ventilateur anime le flux d’air dans le circuit. Le cycle se renouvelle jusqu’à ce que l’humidité atteigne la valeur de consigne.

Ces déshumidificateurs d'air industriels à condensation vous intéressent ?